Floris Generica - Eduardo Catalano                               Buenos Aires, Argentina


  
Psicosomática y Creatividad
Comentario de Graciela V. Consoli

Psicosomática y Creatividad
Terapéutica de la Imaginación Material Dinámica (T.I.M.D)
Susana Rotbard

Lugar Editorial
Buenos Aires            
Año 2011
ISBN: 978-950-892-365-3
Páginas: 312

Suite à vingt ans de recherche sur cette thématique, Susana Rotbard nous présente ce livre sur psychosomatique, créativité et l’application de cette nouvelle thérapeutique qu’elle a créée et appelle Imagination Matérielle-Dynamique. Comme l’explique son auteure, cette thérapeutique élargit la méthode psychanalytique de la libre association et de l’interprétation des rêves.

Un des propos du livre est de montrer un abord thérapeutique qui apporte de nouveaux moyens pour surmonter les obstacles qui surgissent dans les pathologies où  la subjectivité est profondément altérée et qui excèdent les conflits de la névrose.

Elle utilise la Thérapie de l’Imagination Matérielle-Dynamique (TIMD) avec les patients qui ont des difficultés à faire des libres associations et qui ne se souviennent pas de leurs rêves, les deux piliers du traitement psychanalytique.

C’est justement parce que ces patients ne peuvent ni sentir ni exprimer leurs sentiments que l’auteure recourt à cette technique pour y arriver. De cette façon, se produit une régression à des modes de perceptions et d’actions qui soutiennent la vie émotionnelle et imaginative.Cette régression est fonctionnelle. “La possibilité de découvrir des sensations, de les lier à des émotions et de pouvoir les nommer, permet la reprise d’un processus de symbolisation qui peut avoir été interrompu ainsi que la restauration des nuances affectives de liens du passé” (p.55)

Le travail thérapeutique inclut l’exploration et l’élaboration de productions (matérielles, élaborées et créées à partir de divers éléments) qui rendent possible la découverte et la reconstruction de significations inconscientes.

En nous parlant de la mémoire affective, elle nous dit que celle-ci inclut non seulement le substrat neurophysiologique de la mémoire mais aussi l’affect, la signification des souvenirs, l’imaginaire, etc.

Une des bases de la TIMD est de travailler l’identité psychosomatique, celle qui se construit à partir des liens interpersonnels durant les premières années de vie et au cours des moments critiques du développement. “L’identité psychosomatique est une trame biologique, psychologique et sociale qui étant déjà en gestation avant la naissance est influencée par des facteurs environnementaux”. (p.115)

Au long des huit chapitres du livre et en particulier dans le dernier intitulé “Fermeture et ouverture. De la contradiction au paradoxe”, elle illustre sa clinique d’abondants exemples et fonde théoriquement la méthode qu’elle a créée. Après la bibliographie générale, on trouve réunies toutes les illustrations (photographies) qui éclairent les cas cliniques exposés dans les différents chapitres du livre.

La proposition de Susana Rotbard est innovatrice, engagée dans la tâche qu’elle réalise et nous offre la possibilité d’utiliser cette thérapie quand on travaille avec des patients psychosomatiques ou des patients qui ont de sérieuses difficultés d’expression.

Sans aucun doute, c’est un livre à tenir en compte à cause de tous les apports théoriques, cliniques et techniques qu’il offre. Et comme le dit son auteure: “On trouve le moteur de la création dans l’amour qui inclût toujours l’autre semblable et différent; l’autre est celui avec qui nous concevons et grâce à qui nous venons au monde, avec qui nous trouvons une légalité qui organise le psychisme et c’est avec l’autre qu’en intériorisant la relation, nous créons. C’est pourquoi l’élargissement de l’imaginaire et de la conscience affective peut avoir lieu dans un lien thérapeutique où existe l’amour du travail avec son semblable”. 

Graciela V. Consoli